Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de soso/ Construction maison  bois

"Alors, ça avance la maison?"

28 Août 2009 , Rédigé par soso Publié dans #Relations-Administratif

 

C'est ce que beaucoup d'amis nous demandent. Pourtant:

 

Bilan de ces 3 semaines :

Nous arrivons à la fin de la pose du câblage électrique. Enfin !

Reste à poser la GTL dans le garage.

 

Pour un chantier qui devait se terminer fin juillet, nous pourrions l’appeler : «  Scénario Catastrophes ».

 

Aujourd’hui, nous avons RDV à l’inspection du travail.

-Notre présence et notre travail en temps que maître d’ouvrage, pose un problème de sécurité pour les autres compagnons (trémie ouverte pour le passage des gaines, multi rallonges électriques, point d'eau proche du poste électrique...)

Pour être en accord avec la sécurité du travail, il aurait fallu mettre en attente le travail des autres corps de métiers pendant que nous intervenions le mois d’août, ou mettre en place un plan particulier de sécurité. Ce que TOUS les professionnels connaissent.

Alors pourquoi, ne pas nous l'avoir dit?


-Problèmes graves sur la sécurité des compagnons (échafaudage non conforme, absence de port de casque, de masque, de gants, de chaussures, de garde-corps sur les toitures-terrasses…), ainsi que des conditions de travail douteuses des Lettons (pas de communications à l'inspection du travail du certificat de détachement des travailleurs, salaires et contrat de travail???).

Aucun des intervenants (constructeur, maître d'oeuvre) ne semblent réagir pour arranger la situation.

Voir, on essaie de nous faire porter les responsabilités, sous prétexte que nous sommes les maîtres d'ouvrage et que nous avons forcément connaissance des contrats de sous-traitance.

Ni le constructeur, ni l'architecte ne nous a présenté ce document. En en faisant la demande à N. Reuff, celui-ci nous rétorque qu'il n'est pas obligatoire de nous le montrer.

Ça sent l'arnaque et l'escroquerie à plein nez.

 

Avec tout cela, nous risquons un procès verbal, de l'inspection du travail.

 

Avec ces aléas, notre construction avance donc à vitesse réduite.

En attente du dernier  camion qui doit nous livrer le reste de la maison.

 

Pas de photos, car chantier en champ de batailles.

Bilan de ces 3 semaines :

Nous arrivons à la fin de notre câblage électrique. Enfin !

Reste à poser la GTL dans le garage.

Grâce au plan de pose de l’installation pré-équipée fourni par l’entreprise, nous avons pu suivre la position des passages des gaines.

 

Pour un chantier qui devait se terminer fin juillet, nous pourrions l’appeler «  Scénario Catastrophes ».

 

Aujourd’hui, nous avons RDV avec l’inspection du travail.

Notre présence et notre travail en temps que maître d’ouvrage, pose un problème de sécurité pour les autres personnes sur le chantier.

Pour être en accord avec la sécurité du travail, il aurait fallu mettre en attente le travail des autres corps de métiers pendant que nous intervenions le mois d’août.

Mais cela n’a pas été fait.

Problèmes aussi d’échafaudage non-conforme, conditions de sécurité insuffisantes (port du casque, masque, gants, garde-corps…).

Et aussi, irrégularités trouvées sur les travailleurs Lettons.

 

Notre construction est donc en stand bye.

En attente du dernier  camion qui doit nous livrer le reste des fournitures prévues pour aujourd‘hui et reporté à lundi.

 

Pas de photos, car chantier en champ de bataille.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article